Poirier Doyenné du Comice

Les variétés fruitières de la pépinière de haute-Provence : les poiriers

PORTE-GREFFE : Cognassier de Provence, Fargold©87, Kirchenzeler. Pollinisateurs : Beurré Hardy, Conférence.
DATE DE MATURITE : Récolte début octobre, maturité de fin octobre à fin novembre
HISTORIQUE : L’ancien Comice Horticole de Maine-et-Loire fut l’obtenteur de cette variété. L’arbre-mère, sorti des premiers semis faits dans le jardin fruitier d’Angers, fructifia au mois de novembre 1849 et reçut, en raison de l’excellence de ses produits, le nom même de la Société qui l’avait gagné.

CARACTERISTIQUE :
Le cognassier lui convient parfaitement ; son développement sur ce sujet est assez vif et il y fait de belles pyramides. Très forte tendance à l’alternance

DESCRIPTION & QUALITÉS GUSTATIVES :
Peau assez épaisse, jaune paille, entièrement semée de petits points grisâtres, marbrée et granitée de fauve et généralement vermillonnée sur le côté du soleil. Eau fort abondante, très sucrée, acidulée, possédant un parfum peu prononcé mais dont la saveur est exquise

CONDITONNEMENTS
En racines nues et conteneurs.
Racines nues : scions et arbres diamètre 6 à 35 cm
Conteneurs : scions et arbres diamètre 6 à 35 cm

 

Actualité de la pépinière 

Pour les plantations fruitières à vocation commerciale de fruits à coques : amandiers, noisetiers, pistachiers, noyers, nous consulter.

Quantités limitées, commandes avant le 30/07

Pépinière ouvert jusqu’à 16h le dimanche jusqu’au 30 juin !

Le dossier du mois

La saison des fruitiers en racines nues s’achève et nous n’avons plus que des fruitiers rempotés à la vente.

Mais il est encore temps de planter les oliviers !

Chez l’olivier la pollinisation est suivie par la nouaison des fruits, et s’il y a trop de pollen incompatible – ou pas assez de pollen compatible – sur le stigmate de la fleur, la nouaison sera mauvaise, et les jeunes fruits vont tomber jusqu’à 5 semaines après la fin de la floraison. Après 6 semaines, la chute des fruits est due à des raisons autres que l’incompatibilité et donc le nombre de fruits noués doit être déterminé – au plus tard – 6 semaines après la floraison.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Abonnez-vous

à nos dossiers du mois